Nouvelles

28. nov., 2020

Un élément de la police nationale congolaise (PNC) commissariat de Biakato dans le territoire de Mambasa, province de l'Ituri, a tiré à bout portant sur une personne en plein salongo dans le bourbier de Ngwaba ce lundi 22 novembre 2020.  ce policier a parcouru plus de 10 kilomètres pour commettre cet acte sans motif valable. La victime a été vite dépêchée à l’hôpital de Njiapanda Bella pour les soins appropriés.

Lire tout l'article sur 24newsagency.com

23. nov., 2020

Nous l'avons dit et redit: nos soldats sont en train de s'enrichir sur le dos des paysans du triangle de la mort. Voilà que la société civile de Beni revient à la charge en ces termes: "certains militaires, et les rebelles ADF, et les mai mai actifs dans le territoire de Beni, et certaines brebis galeuses de notre population, tous vont récolter ce cacao abandonné, alimentant ainsi le conflit qui fait fuir les habitants massacrés depuis sept ans.’’

Que font nos autorités? Elles semblent incapables d'arrêter ce pillage orchestré par l'extérieur avec la complicité des ADF et de nos militaires. Ou devrons-nous finalement conclure qu'elles sont plutôt complices?

Lire tout l'article sur lavoixdelucg.org

23. nov., 2020

Ce n'est pas vraiment une nouvelle, car nous les voyons faire ça depuis longtemps, mais avant ils attendaient les heures vespérales, alors que maintenant ils interpellent systématiquement tous les chauffeurs de véhicules. Avec le nombre de véhicules qui passe par là, imaginez la somme qu'ils collectent chaque jour sur le dos de nous, citoyens laissés à la merci de porteurs d'uniformes sans éthique nui scrupules. 

« Les militaires basés au niveau du pont Semuliki sur l’axe Beni-Kasindi sont entrain de tracasser tout passant en lui exigeant de l’argent d’un montant de 500 francs congolais soit 1.000 francs congolais. Ces militaires étaient installés sur ce lieu pour contrôler tout mouvement suspect des personnes qui ne sont pas bien identifiées car vous le savez il y a de cela un mois la prison de Beni-Kangbayi était attaquée et plusieurs détenus s’étaient évadés de cette maison carcérale », a déclaré Boozi Sindiwako, chef de Secteur Ruwenzori.

Lire tout l'article sur lekinois.cd

13. nov., 2020

Un militaire trafiquant d’armes, qu’il revend aux criminels, a été arrêté par les services de sécurité. En effet, deux jours après le lancement de la campagne de ramassage d’armes dans la première ville touristique de la RDC, Mbula Ebengo, un élément des FARDC, a été appréhendé par les services de sécurité avec quatre armes du type AK47 tôt le matin de ce vendredi 13 novembre au quartier Mabanga Sud en commune de Karisimbi dans la ville de Goma (Nord-Kivu).

Selon les premières informations livrées par le chef du quartier Mabanga Sud, ce militaire est accusé d’être fournisseur d’armes à feu aux criminels semeurs d’insécurité dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu

Depuis Kinshasa où il séjourne afin de prendre part aux consultations politiques organisées par le chef de l’État, le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, confirme aussi cette information et félicite les services de sécurité pour ce joli coup de filet. Toutefois, l’exécutif provincial appelle ses administrés à plus de vigilance afin de mettre la main sur tous les criminels qui insécurisent la ville.

Voir l'article original sur infocongo.net

11. nov., 2020

Un militaire a tué 2 officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et blessé une femme, le lundi 9 novembre 2020 dans le territoire de Nyunzu, en province du Tanganyika.

Les enquêtes sont en cours pour mettre la main sur cet homme en uniforme qui a pris fuite juste après avoir commis son forfait. 

Il sied de préciser que la cause de la dispute, qui s'est déroulée dans le shop d'une entreprise de téléphonie cellulaire de la place, reste inconnue.

Lire tout l'article sur 7sur7.cd