25. févr., 2017

Les recrues des FARDC apprennent à piller pendant leur formation

Des recrues de l’armée accusées d’avoir pillé des champs de maïs à Likasi

Vol de maïs dans les champs, tracasseries sur les routes, rançonnement, le comportement des FARDC est pareil dans toutes les provinces du Congo. Dire que ceci est causé par juste quelques éléments «incontrôlés» des FARDC démontre bien comment nos autorités prennent à la légère ce genre d'aberrations. En plus, ces jeunes recrues en formation, apprennent par la pratique que le port de l'uniforme et de l'arme fournis par l'Etat leur permet de commettre tous ces crimes en toute impunité. Ils apprennent ainsi à se mécomporter, sans réactions de leurs responsables. Cela veut dire que nous ne devrons pas nous attendre à des améliorations dans l'avenir, malheureusement. Une telle "armée", composée de malfaiteurs, où va-t-elle amener notre pays?