18. mars, 2017

Les vidéos des tueries du Kasaï ne sont pas des montages!

Le ministre de la communication Lambert Mende peut bien manger son chapeau. L'auditeur-général des FARDC, le général major Joseph Ponde Issambwa, a été bien clair lors de sa conférence de presse aujourd'hui: 

«En rapport avec cette vidéo, nous avons mis la main sur sept suspects, tous éléments FARDC. Il s’agit de Major Nyembo, celui qui commandait les opérations, Major Bitshunda Martin Pitshou, commandant en second des opérations, Capitaine Séraphin Palimbio, chef de la première section pendant les opérations, Lieutenant Silavuvu Dodokolo, fusilier pendant les opérations, adjudant-chef Mohindo, bien que n’ayant pas fait partie de l’expédition, a pourtant été surpris en possession d’une copie de la vidéo lui transmise par le sergent Major Mameno Katembo, lui-même aussi fusilier de la première section, auteur de l’enregistrement vidéo et l’adjudant deuxième classe Amani, fusilier de la première section »
 
« Des préventions ci-après ont été retenues à charge des suspects : crimes de guerre par meurtre, crimes de de guerre par mutilation, crimes de guerre par traitements cruels inhumains et dégradants, refus de dénonciation d’une infraction commise par des justiciables de juridictions militaires », indique l’auditeur général des FARDC".
 
Un ministre de la communication qui se permet de prendre des positions aussi politisées, en accusant l'opposition d'avoir fait des montages pour discréditer le régime, alors qu'il ne cherchait qu'à cacher la vérité, n'a plus aucune crédibilité.
 
NOUS EXIGEONS LA DEMISSION DE LAMBERT MENDE MENTEUR !

 

En savoir plus