8. avr., 2017

Pourquoi nos soldats et policiers pillent-ils le peuple?

Les raisons sont diverses.

Certains officiers en donnent l'ordre à leurs recrues pour terroriser la population, accusée de connivence avec des groupes armés. D'autres cherchent ainsi à s'offrir un peu de luxe, car la logistique de l'armée est plutôt pauvre et les soldats doivent souvent se débrouiller. Evidemment ils doivent laisser une partie de leur butin aux gradés, qui ne se salissent pas les mains.

Mais la raison principale est sans aucun doute que les soldats ne sont pas payés. Et s'ils le sont, ils sont mal payés.

Le site dalmondonews.com a fait un petit calcul: en peu de temps, l'équivalent du salaire mensuel d'un militaire, 65.100 FC, en sacs de farine, a baissé de 8,75 à 1,3 sacs. Cela correspond à une perte dramatique du pouvoir d'achat de pas moins de 85%! Le pillage devient ainsi pour leurs familles une question de survie.

Lire l'article

Cela ne peut évidemment d'aucune façon justifier les pillages des biens de la population innocente. Cela reste un crime grave et inacceptable. Mais cela permet de cibler ceux qui sont responsables de cette situation, et qui se retrouvent tous dans le luxe de Kinshasa. C'est à eux que nous devons nous adresser pour crier haut et fort: NOUS NE VOULONS PLUS DE CELA!