14. juin, 2017

Pillages par les militaires après une attaque des maï maï à Nyakakoma

Que notre pays soit infesté par des milices, c'est le résultat du manque de gouvernance et de l'absence de l'Etat à l'Est. Les militaires sont ainsi régulièrement ciblés par ces groupes armés. Mais pourquoi ces soldats pensent-ils que cela leur donne le droit de piller la population?

Des témoignages de la population et d'une source proche du CICR contactés par VOA Afrique mercredi soir rapportent des cas de pillage effectués par l’armée congolaise.

"Les portes de mon magasin, comme celui de mon voisin, ont été cassées et plusieurs articles qui étaient en stock viennent d’être emportés par ceux qui sont venus nous libérer (NDLR : les Fardc). Même mon panneau solaire, sur mon toit, a été arraché", témoigne sous anonymat un commerçant de Nyakakoma.

C'est révoltant!

Lire l'article