21. juil., 2017

Insécurité à Butembo entretenue par nos FARDC!

Lu sur la page Facebook Véranda Mutsanga en Révolution

La ville de Butembo est victime d’une insécurité entretenue par certains agents de l’ordre, ils s’enrichissent sur les dos des pauvres citoyens. L’opération KASUKU n'est pas le fruit du hasard. Dans la soirée du 19 juillet 2017, 3 militaires FARDC de la position du mont CARMEL, ont été surpris en train de ravir aux habitants argent, phones,….au niveau de VUTAHIRA. Une énième brave victime a maîtrisé l’un de ces militaires, les deux autres ont pris le large. La foule est venue au secours de la victime. L’arme a été ravie au militaire et remise au chef de quartier KYAGHALA. Ledit agent de l’ordre a été mortellement tabassé et lutte entre la vie et la mort.

Entre-temps aux heures de 20 heures de ce même 19 juillet 2017, 2 hommes porteurs d’armes, identifiés comme militaires FARDC en train de tracasser les habitants au niveau de MUKUNA, non loin du centre Hospitalier HIRIS du docteur MUNDAMA, ont échappé de justesse à la colère des habitants. Ils ont crépité des balles pour se sauver et un taximan a été touché sur son bras par une balle. Il a été dépêché au centre Hospitalier CARITAS-MUKUNA, et ces hommes auraient été identifiés comme des militaires FARDC.

La véranda Mutsanga qui criait que l’insécurité ne pouvait pas se pérenniser pendant longtemps comme ça sans qu’une main noire ne soit derrière ça, voilà que les agents de l’ordre sont les premiers à tuer, piller, voler….la population qu’ils sont sensés sécuriser !

A qui la faute ??

Tous les éléments qui sont à Butembo doivent être relevés, pour que la situation sécuritaire soit rétablie, mais aussi, les policiers de rangs et certains officiers qui ont fait plus de 10 ans en ville de Butembo doivent être relevés et envoyés ailleurs.