21. juil., 2017

Les élus dénoncent la complicité des FARDC avec certains groupes armés au Grand Nord-Kivu

Que risque-t-il de se passer quand les forces armées et autres services de sécurité portent allégeance à l’un ou l’autre groupe armé? Selon les députés du Grand-Nord Kivu, cela pourrait légitimer certains groupes armés et radicaliser leur antagonisme au détriment de la population locale. Les élus de cette partie du pays ont, dans une déclaration à la presse jeudi 20 juillet, dénoncé l’émergence généralisée de nouveaux foyers d’insécurité notamment dans la ville et le territoire de Beni.

Si les FARDC entrent en complicité avec des groupes armés qui nuisent aux intérêts de la population, l'armée agit en contradiction avec son rôle de protéger la population et de défendre l'intégrite territoriale.

Lire tout l'article sur Radio Okapi