5. août, 2017

Une radio vandalisée par des policiers à Kananga

La police nationale se laisse instrumentaliser à des fins politiques pour intimider les journalistes qui veulent faire connaître la vérité à notre population. La Radio Télévision Chrétienne RTC de Kananga avait diffusé tôt le matin du samedi 5 août 2017 l’information sur une bagarre opposant les agents de la mairie de Kananga aux motards communément appelés wewa au sujet d’une nouvelle taxe imposée par l’autorité urbaine.

Le maire a instruit le commandant de ville à envoyer ses policiers à la station pour intimider et arrêter les journalistes, pourtant sans mandat d'arrestation.

Dans un état réellement démocratique, la policie viendrait protéger la station de radio contre les intimidations du maire de ville. Chez nous, au Congo, pourtant dit démocratique,  c'est toujours l'inverse: la police est un organe de répression au lieu d'un organe de protection.

Lire l'article sur Actualité.cd