5. août, 2017

Insécurité à Butembo: des éléments de l'armée, de la police et de l'ANR complices?

Cela devient difficile à nier: la vague de cambriolages qui terrorisent la population de Butembo est probablement causée par des hommes appartenant aux services dits de l'ordre. Quelques individus ont été identifiés, les autres utilisent des armes, des uniformes, du matériel qui ressemblent curieusement à ceux des soldats et policiers. Comment voulez-vous alors que la population ne fasse pas le lien?

D'autant plus que, lors des mini-manifestations du 31 juillet 2017, nous avons bien compté dans les rues un nombre de policiers et de véhicules qui devraient être capables de sécuriser la ville. Or c'est l'inverse qui se produit et la police ne cesse de répéter qu'elle n'est pas outillée pour faire face à ces bandes. Quelles contradictions!

Alors cela ne nous étonne pas du tout que même la Radio Moto commence à exprimer des soupçons quant à l'implication des services de l'ordre dans la création du désordre, à travers les opérations KASUKU des bandes de voleurs curieusement bien armés et outillés.