3. janv., 2018

Quand la police se transforme en assassin: l'horreur à Kinshasa

Muhindo Butondo Nzangi est un député national élu de Goma. Le 31 décembre 2017, il a été témoin d’une barbarie inouïe de la part des agents de l’ordre congolais. Lui et des milliers de chrétiens catholiques ont été gazés dans la paroisse Saint-Pierre, sur l’avenue Kasavubu, commune de Kinshasa. Habari RDC reprend son poignant témoignage où il explique qu’un jeune garçon d’une vingtaine d’années a même été poignardé par un agent de la police militaire.

Evidemment, les 'autorités' diront: c'est un opposant, il ment. Il cherche à discréditer la police, il est malintentionné.

Mais plus personne ne peut nier que le comportement des hommes en uniforme le 31 décembre 2017 est indigne de ceux qui devraient protéger la population. Espérons qu'un jour justice sera faite et que ces complices à l'oppression de toute une nation seront punis pour leur dérive.

Lire tout le témoignage sur Habari RDC