24. janv., 2018

La police congolaise a tiré des gaz lacrymogènes dans l’enceinte d’une maternité

« Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes dans l’enceinte de la maternité après que des gens s’y sont cachés », ont affirmé à l’AFP deux responsables de cette structure gérée par des religieuses catholiques. « On a retrouvé sept douilles de lacrymogène, dont deux tombées à trois et cinq mètres des chambres des bébés ».

Lire tout l'article sur La Libre Afrique

Est-ce que même nos bébés et nos mamans enceintes doivent subir les sévices de la soif pour le pouvoir d'un président périmé?