1. mars, 2018

La CENCO a fait le bilan des marches du 25 février 2018

Les chiffres sont parlants: sur 149 marches organisées par le CLC le 25 février dernier, seulement 16 ont été encadrées correctement par nos policiers. Cela veut dire que les autres ont été étouffées dans les enceintes des paroisses (66) ou dispersées par balles et gaz lacrymogène (67).

Si nous transformons cela en un chiffre qui exprime le respect qu'a la police pour la population, on trouve 10,7% seulement. On pourrait aussi dire que notre police respecte les lois à 10,7 % seulement, car la liberté d’opinion par des manifestations pacifiques est un droit reconnu à tout citoyen congolais par la Constitution (Cfr. Article 26).
 
Quel pitoyable résultat! Tout citoyen qui respecte la loi dans 10% des cas seulement se retrouverait immédiatement en prison!