29. mai, 2018

Militaire ou bandit armé?

Les forces armées de la République démocratique du Congo ont été responsables du plus grand nombre de violations selon un rapport de Kivu Security (un projet conjoint du Groupe d’études sur le Congo et Human rights watch consacré à la situation sécuritaire dans les Kivu).

“Les douze derniers mois du baromètre sécuritaire du Nord Kivu donnent les FARDC pour responsables de 81 cas de violence ayant fait un total de 246 victimes dont 136 personnes tuées” révèle Kivu Security qui ajoute que ses calculs, “les FARDC sont responsables pour plus de crimes que n’importe quel autre groupe armé“.

Lire tout l'article