4. juin, 2018

Des mineures prostituées exploitées par des militaires... On aura tout vu au Congo!

« Il paraîtrait que la plus grande partie des maisons de tolérance de Goma sont entretenues par certaines autorités militaires ou policières. Quand il y a des actions qui visent à réprimer ces actes, ce sont les mêmes autorités qui empêchent ces actions ».

Dans les bordels de Goma, des femmes et mêmes des mineures sont exploitées par des hommes en uniformes. Cette infraction flagrante contre la loi est donc organisée par ceux-là mêmes qui sont sensés veiller à l'appplication de la loi. Chez nous au Congo, les forces de l'ordre sont en réalité des forces du désordre. Pensez-vous que les hautes autorités milicières ou policières interviennent? Elles doivent avoir leur "sehemu yangu"...

Lire tout l'article sur Habri RDC