21. août, 2018

Crimes en uniformes: le vécu quotidien du congolais

Extrait du bulletin d'information n° 004/SCVF/NK/08-2018 du12 au 18 Août 2018 de la Coordination Provinciale de la Société Civile du Nord-Kivu:

  • Un militaire FARDC a violé une fille mineure handicapée de 10 ans à Isale, Bulambo, Groupement Isale-Bulambo, chefferie des Bashu, Territoire de Beni. La nouvelle a été communiquée par le Secrétaire de la Chefferie des Bashu à la parade hebdomadaire de lundi 13 août 2018.

  • Un militaire FARDC a fait incursion dans la parcelle du Président de la Société civile, noyau de Mayimoya, Territoire de Beni, et s’est caché dans la salle à manger pendant que l’épouse du président de la société civile était concentrée à la cuisine pour préparer le repas du soir. Quand le monsieur voulait entrer dans sa maison, le militaire a voulu tirer sur lui, mais ce dernier l'a maîtrisé et a alerté les voisins, mais il a pris le large. Il serait menacé pour avoir alerté sur l’entrée des égorgeurs de Mayimoya la nuit du 10 au 11 août 2018, et vit sous la clandestinité.

  • Monsieur Stanislas Sharo Dieu-merci (19 ans) a été tué par un élément de la Police Nationale Congolaise au cours d’une altercation au sujet d’un marché que la police a qualifié de pirate. Le fait s’est passé entre 14h et 14h30, au quartier Katoi, en commune de Karisimbi, Ville de Goma. Les policiers voulaient ravir les habits installés dans la parcelle pour la vente. Le jeune homme qui voulait venir avec ses amis protéger la marchandise de sa mère a été surpris par une bombe lacrymogène larguée sur sa poitrine. On a tenté de le dépêcher dans une structure sanitaire la plus proche, mais c’était déjà trop tard.