8. sept., 2018

Les conditions de travail impossibles de nos policiers

S'il est vrai que nous avons 100.000 raisons d'être déçus de nos policiers, nous devons aussi constater que ces serviteurs de l'Etat n'ont vraiment pas la vie facile, à cause du traitement que leur réserve leur employeur.

Détenu durant quatre heures dans un bureau de police à Kinshasa, le blogueur Ariel Mubiala considère que son arrestation a été arbitraire, mais il n’en tient pas rigueur à ses geôliers. Bien au contraire, il s’indigne contre leurs conditions de travail, qu’il juge indignes d’une police moderne et respectueuse des droits de l’homme. 

Ce qui étonne le plus, c’est l’indifférence des autorités face à cette réalité vécue par le policier congolais. Ces policiers méritent d’être traités dignement, si l’on veut attendre d’eux un travail de qualité. 

Lire tout l'article sur habarirdc