10. sept., 2018

Lucha saisit le tribunal militaire contre 3 officiers de la police pour "torture"

Le mouvement citoyen Lucha a déposé ce lundi 10 septembre 2018 au tribunal militaire du Nord-Kivu, des plaintes contre trois officiers de la police dans la ville de Goma, pour torture de ses militants lors de la dernière marche contre la machine à voter.

Parmi les officiers visés figure le colonel Job Alisa, commandant de la police ville de Goma accusé d'avoir "battu à mort" le militant Ghislain Muhiwa qui était admis aux soins hôpitalHeal Africa.

Les sous-commissaires Bosco Sinamenye et Serenge Majaribu sont aussi accusés de "torture" lors de la répression de la marche anti-machine à voter.

Lire tout l'article sur actualite.cd

Espérons que justice sera faite, pour que nos policiers comprennent que l'utilisation de la violence physique contre des manifestants pacifiques est un crime, même si on est porteur d'un uniforme bleu!