11. sept., 2018

Militaires et policiers pillent la population à Katana, Sud-Kivu

Encore ça recommence à Katana.

Les militaires et policiers en patrouille circulent dans les fins fonds du village, arrêtant les simples citoyens qui circulent et ils ravissant leurs téléphones portables et l'argent qu'ils portent sur eux. En même temps, ils abandonnent le centre commercial aux malfaiteurs. Conséquence:  la nuit du 10 au 11/09/2018, deux kiosques ont été pillées. Bilan: plus de 800$ en espèces emportés, et des marchandises d'une valeur de plus de 1500$.

Un cas de criminalité en uniforme qui restera, comme tant d'autres, en toute impunité...