26. sept., 2018

Dénudée de tout sens éthique, la police s'attaque aux jeunes filles à Kinshasa

Pourquoi chez nous au Congo on ne peut jamais bien faire les choses? Mova et Kimbuta veulent lancer une action contre les Ujana, et quel en est le résultat? Ils excitent tellement les policiers que ceux-ci se croient permis d'accoster toute jeune fille dont on voit le genou. Pire: "les mineures sont systématiquement embêtées, peu importent leurs tenues", témoigne un avocat.

Au lieu de s'attaquer à un problème en éradiquant les causes (le chômage et la pauvreté), les autorités terrorisent désormais toute jeune fille innocente qui se trouve dans les rues de la capitale. Vous voyez que les uniformés le font avec conviction et abandon, parce qu'évidemment ils y voient une nouvelle source de revenu pour leur poche en infligeant des amendes ou en demandant de l'argent contre leur libération.

La guerre contre les femmes de notre pays a pris une nouvelle dimension: opération 'coup de poing'. Le machisme est dorénavant institutionalisé par nos politiciens, et nos policiers suivent le pas avec engouement. Nos filles ne peuvent plus vivre librement à la capitale à cause des esprits obnubilés de nos politiciens. Quant à la prostitution, à votre avis, les premiers clients des prostituées, ce serait qui? Quelle hypocrisie!!!

Lire tout l'article sur politico.cd