22. nov., 2018

Candidat de la majorité présidentielle aux élections législatives empêché de se rendre dans son fief

Il y a lieu de se demander si notre pays est gouverné ou bien s'il est tombé dans les mains des petits potentats locaux qui se comportent comme ils le veulent, sans tenir compte de quiconque.

Si un proche du pouvoir, Dunia Bakarini, candidat aux élections pour l'alliance kabiliste FCC, se voit interdire accès à sa base à Masisi, par un haut-gradé des FARDC, qu’en sera-t-il pour les candidats de l’opposition ? Les craintes sont d’autant plus vives que le climat politique, déjà très crispé, ne cesse de se tendre à l’approche des élections prévues le 23 décembre prochain.

Lire tout l'article sur congolibere.com