11. déc., 2018

Utilisation des moyens de l'Etat pour intimider et traquer l'opposition à Lubumbashi

Nous le savons depuis longtemps et cela fait mal à chaque fois que le régime nous le démontre encore une fois: notre République n'est pas démocratique du tout et le régime en place, bien que hors mandat depuis deux ans, continue à utiliser la police, l'armée et la Garde républicaine pour empêcher l'opposition de battre campagne pour les élections et pour un changement à la tête du pays.

Cette fois-ci c'était à Lubumbashi que les agressions des hommes en uniformes ont illustré la dérive de la kabilie vers la dictature. Que la communauté internationale soit notre témoin et que l'Union africaine intervienne pour sauver notre pays.

Lire tout l'article sur politico.cd