13. janv., 2019

Garde présidentielle: milice privée à Kabila?

Une fois de plus, le président hors mandat a démontré que la garde dite présidentielle est utilisée contre les institutions de la RDC. En effet, cette garde s'est comportée comme une milice privée qui a tenté d'empêcher Martin Fayulu, candidat victime des tricheries électorales, à déposer un recours à la Cour Constitutionnelle.

L'existence d'une garde présidentielle est une abberation dans un pays qui se dit démocratique. Les forces de l'ordre régulières devraient suffire pour protéger toutes les institutions du pays. Une garde présidentielle n'a pas de raison d'être lorsque le président respecte le peuple, car le peuple respectera alors aussi le président et celui-ci ne devra plus avoir peur de ses citoyens, comme c'est visiblement le cas pour l'homme à la barbe blanchie.

Fayulu accuse la garde republicaine d'avoir pénétré dans sa propriété privée à Kinshasa.