14. févr., 2019

Les policiers de Beni terrorisent toute la ville en tirant en l'air pour réclamer leur solde

Une panique généralisée est observée jeudi 14 février dans la ville de Beni (Nord-Kivu) à la suite des tirs à l’arme légère et automatique entendus au niveau de l’Etat-major de la Police nationale congolaise (PNC). Des policiers, qui réclament leur solde de deux mois, selon des sources au sein des services de sécurité, sont sortis massivement de l’Etat-major en tirant des coups de feu en l’air.

Des vendeurs exerçant au marché central de Kilokwa ont fui en abandonnant leurs marchandises. De même que les habitants des quartiers environnants ont fui, craignant une probable attaque. A la suite de cette panique d’une trentaine de minutes, des malfrats auraient aussi fui alors qu'ils étaient en pleine audience de la cour militaire qui siégeait à la mairie de Beni.

Les autorités administratives locales et le commandant des opérations Sokola 1 grand Nord se sont rendus sur les lieux pour s’enquérir de la situation.

Lire l'article sur Radio Okapi

Pensez-vous que nous entendrons encore parler de ce dérapage? Bien sûr que non! Notre police n'est pas redevable à la population, même pas à soi-même, elle ressemble de plus en plus à un groupe de terroristes sans foi ni loi.