14. avr., 2019

Le Conseil supérieur de la défense décide de la permutation des officiers et de relever les troupes

Plusieurs mesures ont été prises ce samedi 13 avril 2019 à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la défense (CSD) à Lubumbashi, présidée par le Président de la République Felix Tshisekedi.

Dans un communiqué final lu par le Ministre ad intérim de la défense, Michel Bongongo, le CSD juge de très grave le rapport présenté par l’inspecteur général des FARDC concernant la situation sécuritaire dans la ville de Lubumbashi et ses environs

Pour ce faire, après avoir écouté le rapport du Chef d’État major général et le Commissaire général de la Police concernant l’administration et logistique, les opérations ou encore le cantonnement militaire, le CSD a décidé de permuter certains officiers de l’ordre.

Lire tout l'article sur actu30.info

Vous avez bien lu? La situation sécuritaire à Lubumbashi se dégrade à cause des officiers, et qu'est-ce que les politiciens décident?  Ils décident de permuter quelques officiers. Nous traduisons pour vous: ils concacrent l'impunité des hommes en uniformes qui sont à la base de l'insécurité!!!

Nous ne connaissons qu'un seul adjectif qui s'applique à cette situation: dégoûtant!!
Les limites d'un président nommé après négociation deviennent de plus en plus claires.