6. juil., 2019

HRW: Il faut enquêter sur le recours excessif de la police à la force

Des policiers en République démocratique du Congo ont tiré à balles réelles, tuant une personne, en dispersant les manifestations de l’opposition le 30 juin 2019. Ils ont également fait usage de gaz lacrymogène, de passages à tabac et d’arrestations arbitraires de manifestants à Kinshasa, la capitale, ainsi que dans la ville de Goma, dans l’est du pays.

« Les autorités congolaises devraient enquêter de manière approfondie et impartiale sur le présumé recours excessif à la force de la part de la police et demander des comptes aux responsables », a déclaré Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch. « La nouvelle administration de la RD Congo devrait rompre avec son passé et montrer que les abus commis par la police ne seront plus tolérés. »

Lire tout l'article sur hrw.org