17. juil., 2019

Quand politique et armée s'associent pour faire le mal...

Un député provincial en connivence avec 9 militaires pour assassiner un chinois et voler son or, ça doit être la RDC. En effet, quand des membres de deux institutions d'une importance majeure pour la démocratie dans notre pays, la députation provinciale et les FARDC, forment une association de malfaiteurs, cela devient plus qu'un crime: c'est aussi un indicateur éloquent de la faiblesse de nos institutions.

Heureusement que la cour militaire a compris l'importance de faire justice et de ne pas se faire corrompre avec l'or retrouvé. Il y a encore de l'espoir qu'un jour toutes nos institutions reviendront dans le droit chemin. Même si la route sera sans aucun doute encore longue et sinueuse.

Lire tout l'article sur politico.cd