11. mars, 2020

Deux morts lors d’une altercation entre militaires et civils à Kirumba, Nord-Kivu

Deux personnes ont été tuées et deux autres blessées par balle, lors d’une tension qui a prévalu dans la soirée de mardi 10 mars entre l’armée et la population civile, à Kirumba, une commune rurale du territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Selon le président de la société civile de Kirumba, Bonane Kamnere, la population en colère voulait s’en prendre aux Forces armées de la RDC. Elle soupçonne l’armée d’être auteure de l’assassinat d’un opérateur économique de la place la veille.

La jeep des militaires s’était retrouvée non loin du lieu de l’assassinat de l’opérateur économique Lukombola Germain, dans la nuit du lundi au mardi 10 mars. Ce qui avait donc alimenté des soupçons contre les FARDC.

Ces dernières ont réagi en tirant sur les manifestants.

Lire tout l'article sur Radio Okapi