18. avr., 2020

Non, les militaires ne vendent pas le cacao des paysans à Halungupa

Ca, c'est ce qu'on veut nous faire croire! Lisez d'abord cet artice sur internet

En tout cas, cela ne peut pas être une coïncidence. En deux semaines nous avons vu 5 attaques dans la même zone par les soi-disant ADF, juste au moment où la récolte du cacao commence. Est-ce vraiment une coincidence?

En guise de riposte, les FARDC donnent maintenant 48 heures à la population pour déguerpir les lieux et s'absenter pendant au moins une semaine. Officiellement c'est pour des actions de rattissage contre les assaillants. Mais si c'était pour aller récolter le cacao et l'exporter frauduleusement?

Le chef de secteur nie. Mais est-ce qu'il a le choix, si l'armée lui demande de dire ça? Ceux qui connaissent la situation dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, savent que les FARDC sont parmi les fraudeurs de cacao depuis de longues années. Non, les attaques répétées, l'obligation de quitter le village et le début de la saison du cacao ne forment pas une coincidence, c'est un coup bien monté. Et le chef de secteur, soit il a été intimidé, soit il est complice.