26. avr., 2020

Les policiers se comportent en vulgaires pilleurs devant l’œil de la nation

Si l'arrestation de Ne Mwanda Nsemi se justifie à cause des appels à la haine qu'il a lancés, il est complètement incompréhensible que ses droits ne soient pas respectés, que les médias l'assiègent lui et son épouse, que des vidéos de toutes sortes circulent sur internet avant le jugement, cela ne fait pas honneur à notre pays, qui se veut être un état de droit. 

Pire encore, c'est le pillage de sa maison à Kinshasa par des éléments de la police qui fait très, très mal au coeur de tous les concitoyons qui aspirent à un état de droit. Ces pillages ont été documentés dans des vidéos partagés sur les réseaux sociaux. Le génral Sylvano kasongo ne pouvait pas nier. Mis il n'a rien fait pour l'arrêter. Le lendemain, ses hommes ont continué à cannibaliser la maison.

Tous les efforts pour l'avènement d'un Etat de droit à travers l'arrestation et le jugement de Vital Kamerhe sont annulés en permettant aux policiers de se transformer en vulgaires voleurs.

Lire l'indignation sur election.net