5. mai, 2020

Les militaires FARDC perçoivent une taxe illégale à une barrière à Butembo au Nord-Kivu

Le Cap pour le changement n'est pas encore en vue dans la ville de Butembo en ce qui concerne les pratiques de nos soldats. Comme si notre pays n'avait pas l'intention de devenir un jour un Etat de droit, ils continuent à rançonner les usagers de la route en leur imposant un droit de passage de 500 FC par personne. Il est évident que cette pratique est absolument inacceptable, car aucune loi ne leur en donne le droit. Ce n'est pas parce qu'ils portent un uniforme, une arme et qu'ils gèrent une barrière qu'ils peuvent se croire tout permis.

Il est impensable qu'ils le fassent à l'insu de leurs chefs. Probablement ceux-ci sont complices et exigent leur part du butin. Sinon ceux-ci auraient arrêté ces pratiques depuis bien longtemps. Et les autorités civiles, comme d'habitude ont peur des militaires et laissent faire. Ca n'honore pas le Maire de Butembo qu'il tolère ça, car pour le Bubolais c'est un signe clair qu'il n' rien à dire. Mais comme il n'a pas été élu par la population, il est seulement redevable envers celui qui l'a nommé, et celui-là se fiche éperdument du sort de la population.

Lire tout l'article sur ACtu7.cd