5. mai, 2020

Trois militaires tirent à bout portant sur leur commandant dans la plaine de la Ruzizi au Sud-Kivu

“Le major Placide Kalimunda, commandant de compagnie a été assassiné par un élément militaire du 341ème bataillon. Ce militaire sollicitait une autorisation à son commandant pour se rendre à Uvira. Le commandant de compagnie a refusé car son motif n’était pas fondé. C’est ainsi que le militaire a tiré sur le major qui est décédé sur place”. Voilà l'explication oficielle donnée par l'armée.

Rachidy Kasangala, Administrateur du territoire d’Uvira estime qu’il s’agit d’un meurtre causé par un militaire ivre.

En réalité, ce sont des façons de voiler le mal profond qui ronge notre armée: un officier a été abattu par ses gardes du corps. Il a détourné leurs soldes du mois d’avril. Mais ça, l'armée ne pourra jamais l'admettre. C'est un témoin de la société civile qui a dévoilé la vérité.

Lire tout l'article sur sveinmediab.info