21. mai, 2020

FARDC à Minembwe accusées de parti pris et de recel de vaches volées

La population de Minembwe est fâchée. Un porte-parole des FARDC a accusé leurs leaders de complicité dans les atrocités et de vol de vaches des Bafuliro. Les Banyamulenge, qui ont perdu plus de 100.000 vaches depuis le début des razzias contre leur communauté, sont choqués et ont exigé un droit de réponse:

Droit de réponse

Ils ont raison! Une armée est au service de la nation et de tous ses peuples. Une armée ne doit pas s'improviser comme juge. Une armée doit rester impartiale dans un conflit entre congolais. Des militaires ne peuvent pas s'enrichir personnellement avec des biens volés des citoyens L'armée doit seulement veiller à rétablir et préserver la sécurité. C'est de cette façon qu'elle respectera son rôle constitutionnel.