2. juil., 2020

Brutalité policière contre les marchandes à Butembo, Nord-Kivu

C'est vrai que parfois les mamans marchandes envahissent l'espace public sur les routes de la ville, mais elles n'ont pas d'autres choix comme la ville ne tient pas compte de leurs besoins et elles n'ont pas d'alternatives pour assurer un revenu à leurs familles.

Les mesures correctives indispensables devraient dès lors être prises avec respect pour ces pauvres mamans paupérisées par l'incapacité des autorités à organiser la ville convenablement et créer un climat d'affaires propice. Les policiers devraient apprendre comment gérer de tels cas de façon respectueuse. Ce qui est clair, c'est que partir avec les marchandises pour leur propre consommation n'est rien d'autre qu'un vol. Le port de l'uniforme ne donne pas droit à l'accaparemment des biens des mamans, pour qui la disparation du peu de moyens de survie qu'elles ont est un drame. Que les mamans soient rétablies dans leur droit!

Lire tout l'article sur la voix de l'UCG