20. août, 2020

FARDC et PNC: tracasseries en plein kinshasa

De fortes amendes allant jusqu’à 200.000 FC sont exigées aux taximen, aux motards et aux tricycles qui transportent des immondices, excepté ceux du programme Kin-Bopeto, appartenant à l’hôtel de ville. Une fois à la fin de la journée, ces individus se retirent dans un bistrot où ils se partagent le butin du jour, au su et au vu parfois de victimes impuissantes. Vrai “shida”, comme disent les Kinois !

Lire tout l'article sur scooprdc.net