6. sept., 2020

Civil blessé par balles par deux militaires à Butembo

Bien que le Conseil des Ministres se tape la poitrine que la situation sécuritaire en RDC s'améliore, il ne se passe plus un jour sans que quelque part dans notre pays un militaire tourne son arme contre un civil. Ceci est d'autant plus inquiétant que les militaires se prêtent à des actes de vengeance entre civils. Il ne faudrait pas s'étonner que ce soit même contre paiement. En tout cas, ce phénomène est un indicateur clair de l'absence de l'Etat. Quand les militaires font la loi ou jouent au mercenaire, la population vit dans la terreur.

Lisez cet article de l'interview.cd  

Deux militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été arrêtés samedi 5 septembre dernier dans la localité de Musimba située dans le sud-est de la ville commerciale de Butembo, en territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Ils sont accusés d’avoir fusillé un civil âgé d’une trentaine d’années.

La coordination de la nouvelle société civile de Musimba indique que les bourreaux sont transférés à l’auditorat militaire de garnison de Butembo-Beni, pour instruction de leurs dossiers.