29. oct., 2020

La population de Rughenda (Butembo) demande le départ du commissaire de police

Quand la population sort dans la rue pour protester contre un commissaire de police, le mal doit être profond! C'est certes une raison pour aller enquêter et comprendre cette révolte de la population. A Butembo aparemment, on ne trouve pas cela inquiétant.

Ils ont lu un mémo à la Mairie en ces termes:

« Le Colonel Richard Mbambi continue de perpétrer les exaction sur les pauvres victimes lesquelles exactions s’intensifient depuis le 15 septembre jusqu’au point de paralyser les activités parascolaire, profaner les tombes familiales dites Mahero, les structures sanitaires, qui génèrent des traumatismes, des arrestations arbitraires, harcèlement des femmes, des coup et blessures volontaires, des extorsions d’argent et une perte en vie humaine »

Ces victimes soulignent que depuis 2019, la police a détruit voire emporté des biens d’une valeur d’environ 40 milles dollars américains en exécution d’un jugement qui a déjà été attaqué en justice. Ainsi, ils réclament le remplacement du commissaire urbain de la police sur qui il pèse 15 infractions dont le meurtre, la destruction méchantes, et le vol des biens de la paisible population. 

Lire tout l'article sur lavoixdelucg.org