30. oct., 2020

Certains militaires FARDC sont impliqués dans le circuit transactionnel des minerais en Ituri

Si vous faites partie de ceux-là qui pensent que nos FARDC sont là pour nous protéger, cessez d'être naïf. Ils utilisent leurs armes, leurs uniformes pour intimider et s'accaparer de la contrebande de minerais, de cacao, de bois, tout ce qui n'est pas trop lourd ni trop chaud. Protéger les intérêts du pays, de la population? Ils ne comprennent pas ce que cela veut dire. Niveau d'éthique zéro. 

Bien sûr, il y a des facteurs qui expliquent ces déraillements: les soldes qui sont bouffées par les généraux, les galonnés qui obligent leurs hommes à travailler pour eux, etc. Mais la pire des raisons, c'est que l'Etat n'existe pas. Car s'il existait, l'Etat ne pourait jamais accepter un tel comportement de la part de son armée. Et si l'Etat n'existe pas, évidemment l'armée n'existe pas. C'est juste un mécanisme d'enrichissement de quelques individus au détriment de tout un peuple.

Les militaires déployés vers Mongwalu à Djugu en Ituri ne font plus de patrouilles ni autres opérations de maintien de la paix dans cette région. Certains d’entre eux sont devenus homme d’affaire, exercent librement leurs transactions économiques et se donnent actuellement au commerce des minerais. 

Lire tout l'article sur Grâce FM radio