22. déc., 2020

Femme autochtone violée par militaire FARDC

Un élément FARDC à Huli, non loin de l’Etat major du 3411ème Régiment à Kitshanga, a violé le jeudi 17/12/2020, une femme Autochtone Pygmée âgée de 40 ans. Cette dernière était partie à Huli pour chercher le bois de chauffage, accompagné de son mari qui, lui aussi, a été agressé et dépouillé de son butin de chasse. 

L'auteur du crime n'aurait jusque-là pas été inquiété. L'impunité continue à régner dans les rangs de nos militaires criminels. 

Lire tout l'article sur fdapid-hopeip.org