25. déc., 2020

Militaire FARDC tire à bout portant sur civils pour un billet déchiqueté de 500FC

Un élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a tiré sur quatre personnes dans la soirée de mardi 22 décembre 2020 en plein centre commercial de Fizi.

Selon le président de la nouvelle dynamique de la société civile du territoire de Fizi, Bonnet Malilo Makoma, une d’entre ces quatre personnes est morte sur le champ et trois blessés.

“Un des militaires FARDC bien connu sous le nom de Moïse Muhombo, a tiré à bout portant sur trois civils dont l’un a succombé de ses blessures sur place. Le quatrième blessé au genou c’est le capitaine Makuru qui venait en intervention après avoir entendu le crépitement de balles. Parmi les blessés notons 1.Esimba Mto Pascal (civil), réparateur moto blessé au niveau de la poitrine et dos, 2. Byamungu Molayi(civil), vendeur de friperies, blessé au niveau du ventre, 3.Makuru (militaire) blessé au genou et le jeune garçon, Mwene décédé sur-le-champ”, a-t-il rapporté.

Malilo Makoma qui cite le colonel Bitakiza Luhalala indique que ce militaire a usé de son arme AK 47 environ 30 cartouches. Le même officier précise qu’il est déjà aux arrêts.

Lire les articles sur kivutimes.com et linterview.cd