26. déc., 2020

Nord-Kivu : un policier tue un militaire après une dispute à Buhunda

La scène s’est déroulée vendredi 25 décembre 2020, aux alentours de 14 heures à Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu. Un policier a tiré à bout portant sur un militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui est mort sur le champ.

Selon une organisation de la société civile locale, c’est dans un bistrot de la place que tout a commencé. « Les faits ont eu lieu à 14 heures de ce vendredi à Buhunda. Un militaire est arrivé dans un bistrot avec son arme. En plein bistrot, le militaire a commencé à se disputer avec une personne à l’intérieur, policier de son état, mais il était en tenue civile et sans arme. Tous deux étant ivres, ils ont commencé par se donner des coups avant d’en finir avec le tir », relate le président de ladite société civile, Janvier Sebwage.

Avant de récupérer le corps de leur collègue, les militaires ont, à leur tour, tabassé à mort le policier auteur de ce crime. Ils ont, par la suite, amené le corps de leur proche dans la localité de Buhunda pour inhumation.

Lire l'article original sur Okapinews.net