11. janv., 2021

Le rançonnement est institué par des policiers en RDC

Envoyés pour arrêter des auteurs présumés d’infractions, plusieurs policiers exigent des frais illégaux pour leur déplacement. Ces frais sont appelés « Mbongo ya makolo », en français : frais de déplacement. C’est l’accusé ou le plaignant qui doivent les payer. Voilà une autre forme de corruption au sein de notre police.

A Goma, nombreux sont les accusés et les plaignants obligés de débourser l’argent exigé par des policiers lorsque ces derniers doivent aller déposer une convocation ou un mandat d’arrêt. Sans cela, les policiers ne bougent pas !

Lire tout l'article sur habarirdc