18. mars, 2021

Découverte d’un réseau de trafic de munition au sein des FARDC et ICCN

Des individus au sein des FARDC et de l'ICCN se lancent dans un trafic de munition, mais dans quel but? Les ADF sont-ils armés par les FARDC? Comment vont agir les autorités de ce pays? Lisez cet article choquant paru dans Les Coulisses

L’Auditeur Militaire Supérieur près la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu considère la présumée implication des officiers militaires et leurs complices dans le trafic de munitions comme un sabotage contre la traque des ADF dans l’Est de la RDC.

« Les munitions vendues auraient eu pour destination les ADF. C’est un sabotage inouï des officiers militaires et leurs complices », se plaint le magistrat militaire.

Selon lui, les enquêtes amorcées depuis lundi 15 mars pourront durer au moins 10 jours. « Ce sera le temps pour nous d’approfondir les éléments à notre possession pour que nous sachions avec précision où étaient parties les munitions de guerre », précise-t-il.

Lisez tout l'article sur Radio Moto