19. mars, 2021

Deux militaires FARDC voleurs appréhendés par la population, dont un lynché

L’insécurité dans le nord du territoire de Kabare est devenue endémique. Depuis plusieurs mois maintenant, c’est presque chaque jour qu’on enregistre des cas de vol à mains armées, assassinats. Pas étonnant dès lors que la population cherche à se défendre.

De nombreux militaires et civils ont tenté d’opérer dans des maisons de commerce et celles des habitants de Kavumu, la nuit du mercredi au jeudi 18 mars 2021. Alertés, des habitants se sont levés et ont appréhendé 4 parmi les malfrats dont 2 civils et deux militaires FARDC. Un des militaires a été lynché et a rendu l’âme sur le champs. Les  trois autres autres, un militaire et deux civils ont été amenés au cachot de la Police.

Lire tout l'article sur laprunellerdc.info  

La justice populaire ne se justifie pas dans un état de droit, mais comme en RDC la justice étatique n'existe pas, la population ne voit pas d'alternative pour se protéger.