7. avr., 2021

Des militaires FARDC pillent les biens de la population pendant les manifestations contre la MONUSCO

Quand des militaires profitent des tensions causées par les manifestations contre la MONUSCO pour dévaliser les commerçants de Kasindi, que sont-ils?

Effectivement: des voleurs-pilleurs!

La Radio-Télévision Rwanzururu décrit les incidents comme suit:

Des biens de la population ont été ravis par certains éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) lors d’une manifestation anti-MONUSCO ce Mercredi 7 Avril au poste frontalier de Kasindi, au Nord-Kivu.

Des habitants de Kasindi se sont farouchement opposés à la traversée des engins des Nations Unies de l’Ouganda vers la RDC.

Pour permettre à ces engins de traverser et prendre la destination de la ville de Beni, les éléments des forces armées de la RDC ont crépité plusieurs coups de balles. Dans la foulée, certains éléments se sont introduits dans des maisons de commerce pour piller les biens de la population, dénoncent les victimes.

« Des militaires se sont introduits par infraction dans ma boutique. Ils m’ont ravis une importante somme d’argent, avant de repartir dans la précipitation. Ils m’ont intimidé avec leurs armes », a dénoncé le tenancier de la boutique qui a préféré garder l’anonymat.

L’autre victime est un tenancier d’une cabine de charge téléphone. Elle indique que, les militaires Fardcy lui ont ravi une dizaine de téléphones de ses clients et une somme d’argent.

« Ces militaires sont brutalement entrés dans ma cabine. Tout en pointant l’arme sur moi, ils m’ont sommé de leur donner les téléphones de mes clients. Ils sont repartis avec 15 téléphones portables et tout l’argent que j’avais sur moi. Je ne sais pas combien. », s’est plainte cette autre victime dont l’anonymat a été gardé.

Notons que, une personne a été tuée par balle et une autre gravement blessée par balle au cours des altercations entre les éléments de la FARDC et les manifestants.