13. avr., 2021

Il faut arrêter les détournements des fonds alloués aux FARDC

Il est difficile à comprendre pourquoi pendant toutes ces années, le détournement des soldes des militaires des FARDC par les généraux a été tolérée. C'est évident que c'est une des raisons majeures du manque de motivation des militaires à se battre, notamment contre les ADF. C'est évident aussi que souvent cela ne laisse d'autres choix aux uniformés que d'obliger les civils à les nourrir, en érigeant des barrières et prélevant des taxes en nature ou argent, en pillant les boutiques quand l'occasion se présente, en forgeant des actions de contrebande avec les rebelles qu'ils sont sensés combattre...

C'est une bonne chose que l'Inspection générale des finances ait enfin lancé une enquête pour identifier les responsables des détournements. Quelle honte de savoir que les autorités militaires sont parmi ceux-là qui rendent l'armée impuissante! Il sera très important de les identifier nommément, de les juger publiquement, de les exclure pour toujours de l'armée et de saisir tous leurs biens mal acquis.

Nous sommes heureux de constater aussi que le Premier Ministre Sama Lukonde s’est décidé d’en faire son cheval de bataille. S'il en fait une priorité, un grand pas en avant aura été fait, et davantage de jeunes pourraient joindre l'armée pour éradiquer les ADF, protéger la population et rendre au métier de soldat tout l'estime qu'il devrait mériter dans un Etat performant.