30. avr., 2021

Policiers et militaires maltraitent les enfants de Beni

La police et l'armée viennent de tirer des balles réelles et du gaz lacrymogène pour chasser les élèves qui étaient en sit-in depuis une semaine à la mairie de Beni pour réclamer la paix. A part les fouets, les coups de boxe, gifles, judo (vuranga),.... nombreux élèves viennent d'être arrêtés puis torturés, vraiment du jamais vu dans un pays qui prétend être un Etat de droit.

Plus de 10 élèves blessés sont à l'hôpital général de Beni pour l'instant. Les enfants qui en ont assez de la violence et de l'insécurité manifestaient pacifiquement. Au lieu d'engager un dialogue avec eux en démontrant le rôle pacificateur et protecteur de la police, une PNC non professionnelle a donné à ces élèves un traumatisme à vie en donnant cette démonstration choquante que ces uniformés bleus font partie du problème et non pas de la solution. Et les FARDC qui sont censés sécuriser les villages menacés par les ADF, ont préféré traiter ces enfants innocents comme des criminels. Les militaires et policiers ont volé l'argent et téléphone des enfants lors de leur opération. Qui sont alors les vrais criminels?

Quel spectacle nauséabond et déshonorant pour notre pays! Quel député aura le courage de poser une question parlementaire sur ce dérapage?

Lisez cet article sur Butembo-info.com