1. mai, 2021

Professionnelle du sexe tabassée par des militaires pour avoir exigé un préservatif à un commandant

Un commandant FARDC a ordonné à ses éléments de tabasser une professionnelle du sexe qui a refusé de coucher avec lui sans préservatif dans un carré minier à Bendera. Cet événement s’est produit en territoire de Fizi à la frontière entre les provinces du Tanganyika et du Sud-Kivu.

Ne s’étant pas convenu de passer à l’acte sans préservatif, la femme a remis l’argent à son client qui est le commandant du bataillon de Bendera et s’en est allée. 

Le commandant s’est alors senti humilié et a envoyé ses hommes pour appeler la fille. Celle-ci a été passée à tabacs par ces militaires jusqu’à faire une hémorragie, laisse savoir la société civile.

La Société civile locale dit condamner avec la dernière énergie cet acte ignoble de violence faite à la femme et compte même déposer une plainte contre cet officier des FARDC. Une façon de réprimer et mettre en garde toute personne qui tenterait de s’en prendre aux femmes, qui du restent ont le droit de disposer de leur corps.

Lire tout l'article sur laprunellerdc.info