23. juin, 2021

3 officiers militaires impliqués dans la mafia en Ituri aux arrêts

Trois officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) sont aux arrêts depuis mardi 22 juin 2021 à l’auditorat supérieur près la cour militaire de la province de l’Ituri.

» Selon l’avocat général militaire, colonel magistrat Kumbu Ngoma, ils sont poursuivis pour augmentation des effectifs militaires au sein des unités engagées dans les opérations en Ituri, en cette période de l’état de siège » précise un journaliste de la radio Okapi/Bunia dans son reportage diffusé dans leur édition de 12 heures de Kinshasa et 13 heures de l’Est de la RDC.

» Parmi ces officiers aux arrêts, il y a un lieutenant-colonel, directeur adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire à Bunia et deux majors : le chef du bureau de rémunération de la 32e région et le chef de l’administration du 3401eme régiment dont les éléments sont en opération à Boga dans le territoire d’Irumu » ajoute Martial Kiza Byamungu.

» Le cas le plus récent, selon des sources judiciaires, a été constaté au sein des militaires basés à Boga en opération contre les ADF. L’objectif, selon la même source, est de mettre fin aux réseaux mafieux qui non seulement gangrènent l’armée, mais aussi constituent un sérieux manque à gagner pour l’Etat congolais, tout en démobilisant les troupes » conclu-t-il.

Lire tout l'article sur lesvolcansnews.net

Est-ce que ces arrestations seraient le signe d'un changement de valeurs au sein des FARDC?  Pouvons-nous avoir l'espoir d'un épurement complet de nos forces armées, qui hébergent beaucoup de brebis galeuses, qui sont tombées dans le piège du lucre facile, en violant tous leurs codes déontologiques? La déclaration du président Tshisekedi que pour lui la lutte contre cette mafia n'est pas une priorité, était-ce une ruse pour ne pas trop les inquiéter?

L'avenir nous le dira!