25. juil., 2021

Deux creuseurs congolais torturés par des militaires FARDC sur ordre de mineurs chinois

Une vidéo devenue virale, montrant deux creuseurs congolais en train d'être fouettés par des militaires FARDC dans une carrière située à Kolwezi (Lualaba) sur ordre des chinois responsables d’une mine a fait le tour de la toile.

Selon les témoignages recueillis sur place, la scène s'est passée mardi 20 juillet 2021. Ces deux jeunes se sont introduits dans la mine "Comis" de Musonoi  à la recherche du cuivre à titre artisanal. Au regard de cette vidéo, des sujets chinois, donnaient des ordres à ces militaires pour punir et même torturer ces jeunes. Des actes qui ont été condamnés de tout bord de voir des miniers étrangers maltraiter et torturer des nationaux par le fait de s'être introduit dans la mine.

Des actes similaires se sont intensifiés dans plusieurs carrières du Lualaba, province minière située dans l'ex-Katanga. Les creuseurs artisanaux n'ont plus accès à des carrières pour l'exploitation artisanale et se contentent de s'introduire régulièrement et d'une manière frauduleuse dans des carrés miniers déjà occupés par des industriels.

Lire tout l'article sur actualite.cd

Visiblement il ne faut être congolais ni de père ni de mère pour commander des FARDC, des éléments de la force militaire nationale congolaise. Nos politiciens se trompent de priorités franchement!