31. juil., 2021

Jeune fille de 16 ans tuée par militaire pour n'avoir pas payé 500 FC à Masisi

Élève de son état, la jeune fille âgée de 16 ans, Utukufu Hangi, vient d’être tuée par un élément des forces loyalistes, FARDC, ce vendredi 30 juillet 2021.

Cet événement malheureux vient de se dérouler dans le village Loashi, en groupement Biiri, sur la barrière érigée sur place par les militaires qui y sont commis.

Cette information est corroborée par le président de la société civile du groupement Osso-Banyungu, Fabrice Muphirwa.

Par ailleurs, d’autres sources rapportent que cet élève venait de refuser de payer une somme de 500 FC exigée par lesdits militaires à chaque passant. La résistance de ladite fille élève poussera l’élément de l’armée à tirer sur elle à bout portant.

Jusqu’en ce moment, les nouvelles de l’incriminé et sa destination demeurent inconnues, alors que les élèves collègues à la défunte ont pris le corps jusqu’à Masisi centre, chef-lieu du territoire portant le même nom, pour exprimer leur colère.

Cette situation vient d’occasionner malheureusement la perturbation des activités socio-économiques suite à la dispersion des manifestants par les éléments de la police et l’armée qui tiraient sans contrôle.

Notons par ailleurs que la societe civile et le Conseil Territorial de la Jeunesse de Masisi, CTJ, ont depuis plus d’une année décrié les barrieres illegales et autres formes des tracasseries militaires et policières dont la population est victime, mais sans effet.

Voir l'article original sur congoprofond.net